Le jeu pour apprendre?

18/02/2019

"On n'a pas travaillé!" Voilà ce qu'on a entendu ce vendredi après-midi. Et c'est vrai, nous ne sommes pas rentrés dans le bâtiment, le soleil nous appelait dehors. Mais n'avons-nous pas travaillé? 

Dans son livre "Champ de bataille", Jérôme Colin nous dit à propos de l'école "Donnons aux enfants l'envie de construire des ponts avant de leur expliquer les triangles scalènes". Il y avait un peu de ça...

Une chose est sûre, nous avons observé des probables futurs ingénieurs qui s'affairaient autour d'un circuit pour balle de tennis: comment la faire rouler de haut en bas avec des tuyaux, des planches de bois? Coopérer pour libérer la balle. Observez-bien la photo, vous y verrez des enfants de 2,5 ans à 11 ans (voire 37;) autour de cette machine qui a évolué tout l'après-midi...

Nous avons observé des enfants en équilibre sur des planches de bois et des pneus, en train d'estimer le poids de leur corps afin de maintenir la balance droite. Nous avons observé des gymnastes sur la poutre qui s'essayaient à des figures acrobatiques, des funambules sur un circuit avec un but précis: arriver au bout du parcours en regardant droit devant. Si ça ce n'est pas un exercice d'attention et de concentration...

Nous avons observé des fous-rires, de la joie et quelques chutes aussi c'est vrai, sans gravité heureusement, cela fait partie du jeu. Le jeu justement. Jouer pour se divertir ou jouer pour apprendre? Jouer pour être pleinement conscient de ses capacités, jouer pour grandir.

 

 

 

 

Please reload

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now