Atelier philo

20/10/2017

1er atelier philo en verticalité. C'est-à-dire 3 groupes de 17 enfants de la première à la sixième année. Dans chaque groupe, un facilitateur, un bâton de parole et une bougie au milieu pour rappeler que la parole est sacrée. Dans chaque groupe, une même question est posée. Cette fois-ci: "Est-ce important d'être le premier?" Voici quelques réflexions d'enfants qui nous semblent intéressantes de partager:

- Moi je trouve que ce n'est pas très important mais quand même ça dépend si par exemple il y a un gâteau et qu'il ne reste qu'une part   alors j'aurai envie d'être le premier pour l'avoir. S'il reste plein de parts alors ce n'est pas trop important.

- Moi j'aime bien être le premier mais il ne faut jamais se moquer du deuxième ou du troisième et c'est ça qui est important.

- Pour moi, c'est juste important d'être le premier s'il n'y a qu'une place ou qu'un truc à gagner alors je vais tout faire pour être le premier. si t'es dans une file d'attente et que tout le monde peut rentrer alors ce n'est pas important.

- Ma maman dit que même si aujourd'hui je suis le premier je dois faire attention parce que je peux devenir le dernier quand je vieillis.

- Ce qu'on peut faire c'est laisser la place à ceux qui ne sont jamais les premiers c'est plus gentil.

- Le problème d'être le premier c'est que si c'est tout le temps toi alors à la fin, les autres en ont marre de toi.

- Moi je ne sais pas pourquoi c'est toujours en voiture que les grands veulent être les premiers.

- Moi je n'ai jamais rien gagné et je suis quand même heureux.

- C'est pas important pour moi parce que dans la vie il faut se rendre compte quand même qu'on peut pas toujours être le premier.

 

 

Please reload

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now